Mise en place d’une plate-forme et d’un réseau tuniso-italien pour la surveillance des maladies émergentes transmises par les tiques et les Culicidae (moustiques).

IMAGE1

 

Financé par le programme IEVP de coopération transfrontalière Italie-Tunisie 2007-2013, le projet d’une durée de 18 mois vise l’étude de maladies infectieuses vectorielles communes à l’homme et l’animal (maladies à transmission vectorielles zoonotiques MTVZ), dont la prévalence est en augmentation à travers le monde. Cette progression inquiétante explique qu’elles soient considérées comme des maladies émergentes, qui sont sensibles aux perturbations du milieu et aux variations climatiques (réchauffement et humidité).
La Tunisie et la Sicile font partie du Bassin méditerranéen et sont particulièrement exposées à ces maladies, mais elles souffrent d’un manque de surveillance régionale (Maghreb/Europe) et d’un manque d’échanges épidémiologiques et scientifiques nécessaires à une meilleure gestion du risque de MTVZ. Vu la proximité des régions côtières méditerranéennes, les risques d’incursion de MTV doivent être contrôlés par les 2 pays, afin de gérer la progression sur les continents et surveiller la progression de certains vecteurs comme le moustique tigre présent en Italie mais absent en Tunisie.

Les scientifiques tunisiens ne profitent pas suffisamment de la mobilité pour bénéficier d’échanges avec leurs homologues italiens, or il est fondamental de pouvoir échanger des techniques, des données épidémiologiques, de comparer les souches et les vecteurs et mettre en réseau les informations concernant les MTVZ étudiées. De ce fait, le projet proposé est basé essentiellement sur la mise en commun de données épidémiologiques, de technologie scientifique, et sur la mobilité des scientifiques, afin d’améliorer la surveillance de ces MTVZ et de mettre en place des programmes transfrontaliers de lutte. Il s’agira d’établir des protocoles de surveillance des vecteurs biologiques (collecte de tiques et puces, capture de moustiques), d’étudier leur biologie (aires de distribution, facteurs favorables à leur expansion), de connaître la situation épidémiologique des maladies étudiées en Tunisie et en Sicile, chez les animaux et dans la population humaine, d’améliorer les capacités de diagnostic et de dépistage, et de proposer des programmes de lutte adaptés au contexte régional. D’autre part, les axes proposés visent l’innovation technologique dans le domaine de la recherche, puisqu’une plate-forme technologique sera mise en place, afin de résoudre les difficultés d’investigations scientifiques et pourra être utilisée pour promouvoir la progression technique des scientifiques des deux régions.

C’est un projet qui fait partie du programme IEVP de coopération transfrontalière Italie-Tunisie 2007-2013 PO Italie – Tunisie PROJET 2 PS1.3.023-RESTUS

logo__PNG

Défis communs, objectifs partagés

Projet cofinancé par l’Union Européenne